ROZAN SAINT [ A VALIDER]

Présentation de la Protectrice de la Terre et de ses Chevaliers.

Modérateurs : Maîtres de jeu, Oracles d'Athéna

Avatar de l’utilisateur
LordKraken
Admin
Messages : 14474
Inscription : ven. juin 04, 2004 6:54 pm

ROZAN SAINT [ A VALIDER]

Messagepar LordKraken » ven. avr. 28, 2017 2:35 pm

Le ciel s’assombrissait sur les cyclades, la colère de Poséidon envers les protecteurs d’Athéna ne faisait que s’accroître.
Craignant pour nos vies, mon père Thoas, fervent défenseur de notre déesse, décida de s’exiler avec moi lorsque j’étais âgé 10 ans dans une contrée lointaine et surtout isolée du pouvoir du maître des océans, dans la région des cascades de Rozan, magnifiques et immenses chutes d’eau qui se déversent dans le Danube.
L’île de Lemnos, au sud de Thrace, où mon père régnait jadis, fut réduite à feu et à sang par les marinas et POSEIDON lui-même, elle avait sombré dans la terreur, terreur qui eut bien été moins douloureuse si ma tendre mère Myrina ne s’était faîte enlever dans cette période noire de ma vie. Elle fût emmenée dans le royaume sous marin pour ne jamais en revenir. En effet, mon père ne vouait pas une adoration particulière à POSEIDON, dieu tyran et intolérant, mais comme nous vivions sur une île, nous étions dépendant de ses humeurs. Mais le jour où mon père fit bâtir un splendide temple à l’effigie d’ATHENA, la colère du dieu des océans s’abattit sur notre bien aimée île.
Je me souviens malheureusement très bien de cet instant tragique, le Dieu des océans exigea de mon père que celui-ci lui offre ma mère en sacrifice, tout comme la légendaire Andromède, afin de sauver l’île et ses habitants et afin d’expier ses fautes, bien que la seule faute de mon père ne fut que de croire en ATHENA.
POSEIDON envoya le Kraken, ce terrifiant et titanesque monstre que tous les marins craignent, pour venir réclamer son offrande, en l’occurrence Myrina ma mère.
Alors que le Kraken enlevait ma tendre mère à la terre, mon père, emplie de remords, leva une armée afin d’empêcher cette tragédie. Lui et ses hommes réussirent à blesser grièvement le monstre, mais ne l’empêchèrent pas d’accomplir ce que son dieu lui avait exigé. La colère de POSEIDON fut telle, qu’il raya Lemnos de la carte. Il déclencha un raz de marée gigantesque, puis envoya ses légions afin de ne laisser aucun survivant. Tous les habitants furent massacrés. Nous avons réussi à nous en sortir je ne sais pas trop comment encore à ce jour. Le tremblement de terre qui fit sombrer l’île fût lui aussi destructeur. Je me rappelle, alors que je sentais venir la mort, voyant tous ses corps sans vie à côté de nous, dans un ultime regard je vis que se dressait fièrement sur un piton rocheux, rescapé de la catastrophe, la statue de notre déesse ATHENA.
A cet instant je compris que tout espoir n’était pas perdu malgré la douleur d’avoir perdu un être cher. Thoas mon père, lui, était bien en vie, près de moi, en train de lutter contre la mort, je lui dis :
[color=blue:1kxbmeju]« Père, battez vous, ATHENA veille sur nous, nous devons vivre afin de la soutenir dans son combat pour la justice et contre les dieux tyrans. »[/color:1kxbmeju]
Dérivant au milieu de la mer Egée, nous nous sommes ensuite échoués inconscients sur une plage de Thrace, bien vivants.
Notre voyage commença donc, mon père ne pensait plus qu’à une chose, devenir un féroce combattant et venger ma mère. Mais pour cela nous nous dirigeâmes à l’intérieur des terres, en direction du Danube, vers la région des cascades de Rozan. Là bas paraît-il vivent de puissants chevaliers. Mon père me racontait qu’ils étaient capables de briser la pierre, voir des montagnes, avec leurs poings et leurs jambes.
Nous marchâmes pendant deux mois à travers les Balkans, affamés et terrassés pas la fatigue. C’est là que nous nous sommes rendu compte que les adorateurs d’ HADES également, levaient une armée. Les prémices d’une guerre sainte ne faisaient plus aucuns doutes.
Quasiment au terme de notre périple, nous avons malencontreusement rencontré un escadron de spectres d’HADES sur la lisière du Danube, ils étaient au nombre de six. Nous avons essayé de leur échapper mais en vain.
[color=red:1kxbmeju]«- Mon fils[/color:1kxbmeju],
[color=blue:1kxbmeju]-Oui père[/color:1kxbmeju],
[color=red:1kxbmeju]-Prends la fuite, ne reste pas là, je vais devoir combattre ces chiens,[/color:1kxbmeju]
[color=blue:1kxbmeju]-Mais père, je ……..[/color:1kxbmeju]
[color=red:1kxbmeju]-Fais ce que je te dis, il est temps pour moi de rejoindre ta mère et de prouver à notre déesse ma loyauté,[/color:1kxbmeju]
[color=blue:1kxbmeju]-Mais………..[/color:1kxbmeju]
[color=red:1kxbmeju]-Ecoutes moi si tu ne veux pas mourir, nous sommes arrivés au bout de notre voyage, il te reste à peine un jour de marche, alors vas mon fils et surtout n’oublies pas ce que tu m’as dis alors que nous étions sur le point de nous noyer,[/color:1kxbmeju]
[color=blue:1kxbmeju]-Je vous aime père,[/color:1kxbmeju]
[color=red:1kxbmeju]-Je t’aime aussi mon fils, protège la justice de toutes tes forces, ATHENA te le rendra, sois fort, mon âme veillera sur toi, sois en certain »[/color:1kxbmeju]
Mon père m’étreignit une dernière fois.
J’étais en revanche incapable de partir, de le laisser tomber. Les spectres se ruèrent sur lui et un combat féroce commença. Mon père réussit à tuer quatre des spectres, mais les deux derniers étaient bien trop forts. Je n’avais jamais vu de guerriers se battrent de cette façon jus qu’à présent. Ils n’étaient pas armés. A cet instant un guerrier porteur d’une armure de cuir surgit et fit face aux deux spectres.
[color=violet:1kxbmeju]« -Qui es-tu ?[/color:1kxbmeju] s’exclama un des deux spectres,
[color=orange:1kxbmeju]-Je suis un chevalier d’Athéna, et je vais vous anéantir démons,[/color:1kxbmeju]
[color=violet:1kxbmeju]-Ne nous fais pas rire, et d’abord qu’avons-nous à craindre d’un simple chevalier avec une armure de cuire ?[/color:1kxbmeju]
[color=orange:1kxbmeju]-Je vais expier vos fautes en vous renvoyant dans le monde des morts, n’avez-vous pas honte de vous battre à six contre un homme et un enfant ? »[/color:1kxbmeju]
J’ai alors vu une aura d’énergie pure entourer le chevalier, il a pointé du doigt les deux spectres, un trait de lumière a alors jailli de son index pour enfin frapper de plein fouet les deux spectres. Ils sont tombés inanimés, le chevalier les avait vaincus avec tant de facilité, j’étais déconcerté.
Revenant à la réalité je me précipitais vers le corps inerte de mon père. Lorsque je compris qu’il venait de succomber à ses blessures, mon cœur se brisa et je fis le serment de devenir chevalier. Ma colère était telle qu’au lieu de larmes, je poussais un violent crie de douleur.
Le chevalier se dirigea vers moi et me dis :
[color=orange:1kxbmeju]« Viens petit, nous allons faire une sépulture digne de ce nom à ton père, il était un grand guerrier, tu peux me croire.[/color:1kxbmeju]
[color=blue:1kxbmeju]-Mais qui êtes vous ?[/color:1kxbmeju]
[color=orange:1kxbmeju]-Alcméon, fils d’Eriphyle et d’Amphiaraos, protecteur d’ATHENA ,[/color:1kxbmeju]
[color=blue:1kxbmeju]-Mon père se nommait Thoas, il était le consul de l’île de Lemnos, île qui a d’ailleurs était détruite.[/color:1kxbmeju]
[color=orange:1kxbmeju]-J’ai entendu parler de cette tragédie, on peut dire que le sort s’acharne sur toi petit. Mais quel est ton nom d’ailleurs ?[/color:1kxbmeju]
[color=blue:1kxbmeju]-Je me nomme Ruigha, j’ai 10 ans.[/color:1kxbmeju]
[color=orange:1kxbmeju]-Je peux t’assurer que tu seras chevalier à ta majorité, je ressens un grand « COSMOS » émaner de toi, si tu le veux bien, j’assurerai ton entraînement,[/color:1kxbmeju]
[color=blue:1kxbmeju]-J’en serai ravie. »[/color:1kxbmeju]
Au crépuscule débutèrent les funérailles de mon père, il fût honoré tel qu’un chevalier digne de ce nom aurait pu l’être. Dans la chaleur du brasier émanant du bûcher, je sentais déjà mon cosmos grandir. Je savais dès lors que mon destin ne serait rempli que de combats, de la tristesse de perdre des êtres chers, mais tout cela pour la justice et la paix dans notre monde.

Mon apprentissage prit fin il y a un an environ, non sans dommage. Les six premières années, nous étions basés dans un recoin isolé de tout, juste à côté des chutes de Rozan. Je peux vous assurer que me réveiller tous les jours avec ce grondement somptueux que faisait la cascade était merveilleux. Elle dardait le paysage tel un immense mur d’eau infranchissable.
Notre gîte était aménagé dans une des innombrables grottes, sous les chutes. De temps à autres nous rencontrions d’autres chevaliers qui étaient venus parfaire leur technique de combat dans la région. Parfois, Alcméon me faisait méditer pendant des jours durant, sans boire, ni manger et surtout sans sommeil, et ce par n’importe quel temps. D’ailleurs il me disait [color=orange:1kxbmeju]« Si tu résistes aux éléments, c’est que tu peux les maîtriser, et là tu seras prêts à être chevalier, et peut-être en mesure d’endosser une armure, car les armures vois-tu, sont des êtres doués de vie, puisant leur force dans toutes choses que compose l’univers, et évidemment dans la cosmo énergie de leur hôte ».[/color:1kxbmeju]
La méditation quant à elle permet effectivement d’aller puiser au fond de son âme, pour développer le cosmos. Mais ne vous y tromper pas, l’entraînement d’un chevalier n’est pas seulement fait de combats , force physique ou méditation, des courts sur la composition de l’univers et de toutes matières m’ont permis de pouvoir matérialiser ce que pouvait être la cosmo énergie.
Mon maître organisait également de temps à autre des combats amicaux, qui n’avaient d’amicaux que le nom d’ailleurs.
Le jour de mes 16 ans Alcméon avait décidé de me faire la surprise de m’emmener en ville. Il avait organisé un banquet. Comme quoi les chevaliers ne sont pas seulement de terribles combattants, ce sont aussi de fabuleux fêtards, je peux vous l’assurer. Nous avons passé cette nuit là à manger, danser et boire du vin. C’est DIONYSOS qui devait être content. Notre grande erreur avait été de relâcher notre garde. Plusieurs escadrons des troupes d’HADES, probablement au courant de notre banquet, ont déferlé sur nous en plein milieu de la nuit, profitant de notre faiblesse, et surtout profitant que la plus grande partie des chevaliers de la région se trouvait sur place. Une terrible bataille s’en suivie, jamais je n’avais affronté de guerriers autant assoiffés de sang. Le combat prit fin au petit matin. J’étais le seul chevalier survivant, le sort continuait de s’acharner sur moi, la haine emplissait mon être. Je réussis à échapper aux troupes d’HADES.
Depuis ce jour ces derniers m’ont surnommé « ROZAN SAINT », probablement parce que j’étais le seul survivant de mon clan lors de cette bataille. Il faut dire que j’étais dans une telle furie d’avoir vu Alcméon se faire tuer sans pouvoir faire quoique ce soit, que j’avais décimé deux escadrons de spectres.
Après cette ultime tragédie, je pris la décision de quitter la région du Danube, la présence des spectres devenait trop importante. J’ai erré trois années durant à travers la Macédoine, la Thessalie ainsi que le Péloponèse pour enfin aboutir au terme de mon voyage, à ATHENES. Je jurai enfin fidélité à ATHENA officiellement. J’ai aujourd’hui 19 ans. Utiliser ma cosmo énergie n’est aujourd’hui plus un secret pour moi. Les heures de méditation, tout l’entraînement que j’ai subi, ont permis à mon corps et mon cosmos de se développer.
Aujourd’hui je suis un jeune chevalier, mon pouvoir est naissant mais suffisamment puissant pour que j’aide à protéger le sanctuaire en compagnie des autres chevaliers d’ATHENA.
Depuis la mort de mes parents seul le cosmos d’ATHENA apaise mon âme. Jusque dans l’au-delà je protègerai ma déesse, tout comme l’aurait fait mon père, ce grand guerrier et ma mère qui par son sacrifice a prouvé sa grandeur d’âme.
Je n’oublie évidemment pas Alcméon, mon maître, ce grand chevalier. Ce n’est pas l’armure qui fait la valeur d’un combattant, c’est sa loyauté, son courage, son abnégation et la pureté de son cosmos.
Même si je ne deviens pas chevalier par le biais d’une armure, je le deviendrai avec mon cœur et mon courage. Je ferai certainement des erreurs, mais je resterai fidèle à Athéna.
_________________
Ruigha
Image
Avatar de l’utilisateur
LordKraken
Admin
Messages : 14474
Inscription : ven. juin 04, 2004 6:54 pm

Re: ROZAN SAINT [ A VALIDER]

Messagepar LordKraken » ven. avr. 28, 2017 2:39 pm

Attention, j'ai récupérer ce message dans la base de donnée car le sujet originel ne fonctionnait plus (surement une erreur lors de la mise à jour de phpbb). J'ai pu restaurer intégralement le message mais malheureusement la mise en page est corrompue car les dernières versions de phpbp sont bien différentes des anciennes. Il conviendra donc de passer un peu de temps à éditer ce message ;)
Image

Revenir vers « [BG] Les Chevaliers d'Athéna »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité